La Slow life

Comme d'habitude, je vais m'exprimer sur le sujet selon ma propre expérience et mes propres ressentis ! La "slow life" s'est invitée à moi car je cherchais des réponses et une façon de vivre plus en adéquation avec mes valeurs, mon corps et mon énergie vitale.

La "slow life" c'est pour moi une opposition à la "fast life" dans laquelle nous vivons. Vous savez, cette vie où il faut courir tout le temps, se dépêcher, vite aller au travail, faire ses heures, vite aller faire les courses, vite récupérer ses enfants, vite ranger, vite nettoyer, faire les devoirs, vite ranger encore, vite préparer les repas, vite faire le linge, vite manger, vite se laver et vite aller dormir pour être vite en forme le lendemain pour recommencer le même type de journée.

J'ai toujours su au plus profond de moi-même que ce mode de vie n'était pas pour moi et en fait, n'est fait pour personne.

En tant qu'être humain nous avons besoin de respecter nos rythmes biologiques et de respecter notre propre rythme interne sinon nous tombons malades car nous sommes stressés en quasi-permanence par ces impératifs. Il n'y a pas besoin de regarder bien loin pour s'en rendre compte, nous avons tous autour de nous au moins une personne malade, que ce soit "psychiquement" (épuisement, burn-out, dépression, insomnies...) ou physiquement (allant de la petite maladie : rhume, grippe, pharyngite, "gastro" au cancer) et la plupart des personnes autour de nous sont très souvent tous fatigués en permanence. Il y a bien là lieu de s'interroger sur notre mode de vie et l'impact que celui-ci a clairement sur notre santé. Il n'y a - à mon sens - pas non plus besoin de grandes études scientifiques pour démontrer tout cela, il suffit d'observer, de sentir, de voir, d'ouvrir les yeux, de se connecter aux autres, au monde et à soi pour se rendre compte de l'ampleur des dégâts.

Nous allons trop vite, nous forçons trop, nous sommes multi-connectés en permanence mais profondément connecté à personne ni même à nous-même car nous n'avons pas le temps. Nous courons d'une tâche à l'autre, d'un endroit à un autre, d'une boîte de message à l'autre, d'une application à une autre, d'un site web à l'autre, d'un train à l'autre, d'un bus à la voiture, à la maison pour commencer le marathon du rangement et quand tout se termine finir dans le canapé pour "sauter" d'une chaîne de télévision à l'autre.

Vous savez, ce qu'il se passe dans le monde actuellement, le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles... la planète elle-même est en burn-out. Elle n'en peut plus de ce rythme et de tout ce qu'on lui impose. Et nous aussi nous sommes en burn-out. Nous n'en pouvons plus de ce mode de vie car il ne respecte en rien nos rythmes biologiques ni ceux de la nature.

Comment avons-nous pu nous éloigner autant de notre propre nature ? Je me pose cette question tous les jours depuis des années.


Nous avons besoin de ralentir, RA-LEN-TIR. Nous avons besoin d'être mieux connecté. 

Chaque être humain est unique et doit trouver les solutions propre à sa situation de vie. La première chose que je peux vous inciter à faire c'est de vous questionner car ça commence par là. Questionnez-vous sur votre mode de vie, comment vous pourriez le ralentir, le simplifier... Questionnez-vous sur vos besoins, questionnez-vous sur votre fonctionnement, le fonctionnement de votre famille, questionnez-vous sur votre travail, êtes-vous à votre place ? Est-ce que votre vie a du sens pour vous ? Est-ce que ce que vous faites a un sens pour vous ? Quels sont vos rêves ? Êtes-vous en adéquation avec vos valeurs dans votre manière de vivre ? Que pourriez-vous faire pour prendre soin de vous et de l'environnement ? Prendre soin de son environnement, de la terre c'est prendre soin de soi et de sa famille. Prendre soin de ses enfants c'est prendre soin de la planète... C'est un cercle vertueux dans lequel il est impératif que nous entrions tous. Vous avez le droit de prendre soin de vous, vous avez le devoir de prendre soin de vos enfants, de votre famille et de votre environnement.


Certains se diront "c'est bien beau tout ça mais il faut bien travailler et payer les factures". Alors j'ai envie de vous répondre "oui" mais non. Il y a tellement de façons aujourd'hui de réinventer sa vie, de vivre autrement, de la simplifier, de vivre plus simplement. Il y a aussi la possibilité de changer son rapport au travail, de changer de métier. Il y a des façons rapides de se former et parfois gratuitement que ce soit en ligne ou via des associations, asbl, des écoles sociales. Il y a des tas d'aides possibles pour pouvoir se lancer comme indépendant  ou être entrepreneur. Il y a des dizaines d'outils mis à notre disposition pour pouvoir se réorienter professionnellement parlant.

Je suis convaincue que rien n'est une fatalité dans la vie et qu'il est possible de changer votre vie. C'est à vous de le vouloir, à vous de le décider, à vous de vous outiller, de chercher de l'aide, des appuis, de modifier les choses petit à petit, d'être patient.

Je pense sincèrement que tout un chacun est capable de changer sa vie et de se changer lui-même.

Croyez en vous et prenez soin de vous et de ceux que vous aimez !

Charlotte