Arrêtez de me demander ce que je fais dans la vie

L'idée de cet article m'est venue en marchant dans la rue... Je venais de croiser une connaissance et les questions traditionnelles sont arrivées rapidement : comment vas-tu et tu fais quoi dans la vie ?





Pourquoi, finalement, nous intéressons nous à ce que les autres font dans la vie ? Alors je parle ici de la question en fait indirecte qui est : tu fais quoi comme travail ?

Qui s'intéresse vraiment au travail d'autrui ? Est-ce le travail qui définit une personne ? Est-ce que si la personne en question a tel ou tel travail cela veut dire qu'elle est meilleure, qu'elle est une meilleure personne, une bonne personne ? Et puis déjà, c'est quoi être une bonne personne ?


Personnellement, je n'ai jamais pu me faire une opinion d'une personne selon le travail qu'elle effectue dans la vie même si je viens d'un milieu qui "respecte les professions libérales et les gens qui ont une bonne place" et ce même si ces personnes sont des manches à balais. J'ai connu des médecins et des gynécologues complètement idiots, des SDF intelligents et ouverts d'esprit, des pharmaciens sympas comme des antipathiques... Des caissières adorables, d'autres qui ont une tête jusque par terre, des employés administratifs compétents, d'autres pas du tout... Vous voyez l'idée. Je connais même un Président complètement con et une adolescente de 16 ans qui devrait le remplacer. Bref. Ce n'est pas le sujet.

Alors pourquoi posons-nous cette question ? S'intéresse-t-on aux revenus de la personne alors ? A priori non. Si la personne a tel ou tel revenu est-ce que cela fait d'elle une meilleure personne ? Non plus.

Ni le travail ni les revenus d'une personne ne permettent de juger de la valeur de cette dernière, cette question est donc définitivement inutile. Ces informations ne nous permettront pas de savoir si cette personne est digne de confiance, d'intérêt, si elle partage de belles valeurs. Ces informations ne nous diront pas si la personne est sincère, vraie, sympathique. Alors ces informations banales n'ont vraiment que peu d'intérêt au final, vous ne trouvez pas ?

Et si nous nous intéressions plutôt à ce que vit la personne ? Quelles sont ses valeurs ? Quelles sont ses passions ? Comment s'est-elle construite ? Qu'a-t-elle déjà traversé dans la vie ? Comment a-t-elle géré les coups durs ? Comment se positionne-t-elle dans la société ? Comment éduque-t-elle ses enfants ? Quels sont ses rêves... ?


Je n'y arrive pas toujours mais la plupart du temps maintenant j'évite de poser THE question quand je croise une personne nouvelle ou une personne que je n'ai plus vue depuis un moment. Et si la personne vient à parler de son travail (qui peut aussi être une passion et faire partie intégrante de la vie de celle-ci) alors je m'y intéresse, évidemment.

L'exercice n'est pas toujours simple car d'emblée on a cette question à la bouche. Souvent je perçois aussi dans les yeux des personnes une espèce de gêne et un regard vide et fatigué. Souvent, certaines n'ont pas franchement envie de parler de leur boulot car elles font un métier médiocre qu'elles n'ont pas franchement choisi et elles savent aussi peut-être qu'elles vont être "cataloguées" et dans un certain sens jugées pour ce métier qui ne reflète pas qui elles sont. Et, au fond, est-ce que ça nous intéresse vraiment ? Moi cela ne m'intéresse pas. Alors, arrêtez de demander ce que les autres font dans la vie, demandez-leur plutôt qui ils sont.


Charlotte


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre site
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
912d358c512a95dd1e069750b8ea16c0.png

 Slow Green Mama 2021