Education : quels choix pour nos enfants ?


Maintenant que je suis devenue maman, l'éducation est devenu un sujet de la plus haute importance pour moi ! Tout d'abord parce que le parcours a été laborieux de ma naissance à mon début de vie d'adulte et qu'il a surtout fait germer des centaines de questions dans mon esprit. En ce moment, je suis en train d'éduquer ma fille et je vais l'éduquer pendant de nombreuses années encore. Comment m'y prendre ? Comment faire ? Quelle éducation lui donner ? Pourquoi ? Qu'est-ce que l'éducation ? L'école est-elle obligatoire ? Quelle école choisir ? Pourquoi ? Montessori, Freinet, pédagogie active, positive, bienveillante...? Que faire de tout ce que j'ai connu ? Toutes ces questions et ces mots ont désormais pris place dans ma tête et y foutent un sacré bordel mais cela me passionne aussi. Je trouve qu'éduquer un enfant est une des missions les plus importantes de notre vie mais aussi une mission qui nous met au défi, qui nous pousse à devenir une meilleure version de nous-même et qui nous invite à nous poser sans cesse des questions. Cette mission nous défie nous les parents et moi j'aime les défis !




L'apprentissage informel

Au quotidien nous avons décidé de suivre notre instinct et de nous demander ce qui était le plus naturel dans nos actes et dans la manière d'être avec notre fille donc on la laisse évoluer et on observe. Nous nous mettons très souvent à sa place, à sa hauteur pour imaginer ses éventuelles frustrations ou comprendre ses réactions. Nous lui expliquons énormément les actes, les faits, les mécanismes, les relations de cause à effet (adapté à son âge évidemment). Jusqu'à l'entrée à l'école l'apprentissage se fait de manière informelle c'est-à-dire que tout ce que l'enfant apprend seul, guidé par ses instincts mais aussi et surtout grâce à l'environnement dans lequel il évolue. L'apprentissage informel ne peut-il pas continuer par la suite ? Pourquoi faut-il alors le codifier au travers de l'école ?

L'apprentissage informel peut, en fait, continuer et servir de réel apprentissage de vie comme en témoigne cette école dynamique créée à Paris où les enfants et ado sont libres de faire ce qu'ils veulent pendant toutes leurs années d'école.

J'ai également écouté le témoignage d'une jeune fille de 16 ans qui n'est jamais allée à l'école et qui a l'air, ma foi, d'avoir toutes ses frites dans le même sachet ! Cliquez ici pour voir son témoignage.


Mais alors l'école n'est pas obligatoire ?!

Et bien non, en Belgique l'école n'est pas obligatoire en revanche l'instruction l'est c'est-à-dire que l'enfant doit quand même être soumis à des examens afin de vérifier qu'il a l'opportunité de se former, de s'instruire et d'apprendre quand même les bases pour évoluer dans sa vie. L'état veille au grain et c'est tant mieux pour nos enfants. Cela veut dire que nos enfants peuvent suivre l'école à la maison, en voyage, aller dans une école alternative ou encore suivre un apprentissage informel et libre.

Mais on veut qu'ils apprennent quoi nos enfants ?


Qu'est-ce qui semble nécessaire d'être appris ? C'est ça la question clé

Pour mon mari et moi-même le bilan de notre scolarité est, plutôt (très) mitigé. Pour ma part, je n'ai pas trouvé ce que je recherchais en tout cas plus je grandissais et plus je m'en éloignais. L'école forme des futurs travailleurs qui s'inséreront convenablement dans la société et participeront à faire fonctionner ce monde néo-libéral sans se soucier un instant de la santé et du bien-être humain, des animaux ou même de la planète. L'école forme au salariat et l'époque du salariat est révolue. L'heure est à l'entrepreneuriat. J'étais peut-être une visionnaire qui sait. En tous les cas me faire entrer dans un système auquel je ne croyais pas, c'était impossible pour moi. Je n'y trouvais aucun sens, aucun intérêt. Je trouvais que tout ça n'était qu'une grande mascarade. Ce que je voulais étudier et qui m'intéresse profondément c'est la vie elle-même. En fait c'est la vie qui me passionne. Et c'est cela que je veux que ma fille apprenne, la vie ! Apprendre à vivre avec les autres, avec les animaux en respectant la planète, qu'elle apprenne à gérer ses émotions et celles des autres, qu'elle apprenne à communiquer, à parler plusieurs langues, à se respecter, à respecter les autres, à être bienveillante, à partager, à donner, qu'elle rencontre la diversité et qu'elle décide de ce qu'elle a envie de faire dans sa vie, comment contribuer à ce "tout". Voilà ce que je veux que ma fille apprenne. Après, elle en fera ce qu'elle veut mais c'est ce que je souhaite lui transmettre. Le type d'enseignement "codifié" qui ressemble le plus à ce que je souhaite c'est la pédagogie Montessori.


La pédagogie Montessori, en bref ?

La pédagogie Montessori est une méthode d'éducation qui a été élaborée en 1907 par Maria Montessori, une femme médecin d'origine italienne. Sa pédagogie repose sur l'éducation sensorielle et kinesthésique de l'enfant, elle prône l'adaptation aux particularités de chaque enfant et à ses besoins. Elle envisage l'éducation de manière globale et holistique. Celle-ci favorise également le développement autonome de l'enfant, la mise à disposition de matériel correct et un rôle de retrait de la part de l'éducateur.

Les neurosciences viennent aujourd'hui appuyer cette méthode d'éducation et nous apprennent ou plutôt nous confirment que c'est la bienveillance et l'empathie qui fait maturer le cerveau de l'enfant. Il faut être à son écoute, l'observer, le comprendre, sentir ses émotions et l'aider à apprivoiser celles-ci. Cela l'aidera à se développer, à faire maturer son cortex préfrontal, siège de la gestion des émotions et donc c'est ce qui lui permettra de mieux gérer ses émotions dans le futur. Pour Céline Alvarez : "c'est donc un cercle vertueux". C'est un cercle positif aussi bien pour l'enfant d'abord que pour les parents et la relation parent/enfant. Cette base me semble primordiale dans le développement du petit humain et l'on retrouve cette manière de faire dans la pédagogie Montessori.

>>> Découvrir Céline Alvarez via son blog et sa chaîne Youtube

>>> Une vidéo sur les neurosciences de Catherine Guegen TEDx Talks

Où trouver une école Montessori ?

Il y a une école en Ardèche, créée par Sophie Rahbi, la fille de Pierre Rabhi. C'est "la Ferme des enfants" . Cette école correspond en tout point à ce que l'on souhaiterait pour notre fille. Une école en pleine nature, dans un village intergénérationnel, une pédagogie bienveillante, d'inspiration Montessori, au rythme de l'enfant... moi je trouve que ça vend du rêve ! Sinon plus proche, il y en a une à Tilff !

Et vous, quels choix avez-vous fait pour votre/vos enfant(s) ? Vers quelle type d'école vous êtes-vous tournés ?

>> Quelques lectures à vous recommander :

Le cerveau de votre enfant - Catherine Gueguen

Les lois naturelles de l'enfant - Céline Alvarez

La culture de l'émerveillement - Catherine L'Ecuyer

Jouer - André Stern

La Ferme des enfants - Sophie Bouquet- Rabhi

L'enfant - Maria Montessori