Idées pour parents épuisés !


Cet article va plutôt s'adresser aux parents au foyer plutôt qu'à ceux qui travaillent à temps plein et qui font garder leur bébé en crèche ou chez une nounou mais ces conseils peuvent malgré tout s'appliquer aussi en soirée, le matin ou le week-end !

1) Ne pas se mettre la pression

Facile à dire oui je sais... Mais cela risque de tellement vous soulager d'exécuter les tâches du quotidien une par une sans vous mettre la pression, sans penser à la suivante ou à tout ce qu'il vous reste à faire, en profitant simplement du moment, de vous, de votre enfant (oui même si vous étendez le linge). Ce n'est pas grave si votre vaisselle sale déborde ainsi que votre panier à linge sale, s'il y a des traces de purée sur le mur de la cuisine, que la maison est un chantier pas possible parce que votre gentil bébé marche maintenant et a décidé de tout sortir des armoires pendant que vous preniez une douche! Ce bébé en question qui est plein de tâches parce qu'il a joué avec une compote, qu'il a ouverte, un peu d'eau par dessus en jouant avec sa tasse d'eau et il s'est dessiné quelques gribouillis sur la jambe droite... Et voilà beau papa qui débarque à l'improviste... Il peut penser 1) J'ai eu des enfants, je sais ce que c'est 2) J'ai eu des enfants, je sais ce que c'est (mais chez moi ce n'était quand même pas aussi sale) 3) Y'a de la vie ici ! Bref, peu importe ce que les autres pensent et ce qu'ils peuvent vous dire, n'en tenez pas compte tout simplement. Vous êtes sur le terrain, vous connaissez mieux votre réalité. Vous savez que votre bébé a pris son bain 1h avant et que l'heure qui précédait son lever votre maison était belle et rangée... Et puis, il grandit, vous retrouverez une maison normale un jour !

2) Ne pas écouter les autres

Oh YEAH ! Se foutre de ce que les autres pensent permet de faire diminuer la pression du point n°1 (surtout en ce qui concerne les tâches ménagères et celles liées à bébé). Par ailleurs, cela s'applique aussi à TOUUUUUUUUUUUUS les nombreux conseils que vous pourrez recevoir de votre entourage proche ou lointain pendant la grossesse, pour l'accouchement et enfin sur l'éducation de votre enfant. N'écoutez pas mami tromblon qui vous dit que si vous le gavez de pomme de terre il sera en meilleur forme ou le couple-qui-a-3-enfants qui vous dit de laisser pleurer votre enfant pour qu'il s'habitue et ne devienne pas capricieux ; cette maman mature qui ne jure que par la poussette ou encore cette autre qui vous dit qu'elle n'a jamais eu de soucis avec l'allaitement, que ça roulait tout seul alors que vous vous avez chié votre race et culpabilisez du coup. Les :"tu n'y arriveras jamais sans péridurale, moi je l'ai prise". "donne lui du pain sinon qu'est ce qu'il mange ?" "il n'a pas faim ?" "je crois que ton lait n'est pas assez nourrissant, passe le au biberon". BREF. On ferme les écoutilles, on n'écoute PERSONNE, on se concentre sur soi et sur son enfant pour apprendre à le connaître et à s'adapter au mieux à lui et à la situation ! Les conseils peuvent parfois s'avérer inadéquats pour votre enfant ou vous-même et peuvent parfois même être dangereux! [Rappelez-moi pourquoi j'ai rédigé cet article de conseils moi ? Heu ^^... ]. Ceci étant dit, écouter les autres, entendre leur avis peut parfois être utile dans la vie hein, cela permet parfois de se rendre compte de certains comportements ou réactions que l'on a par défaut et qui nous empêchent d'avancer et parfois... pas du tout ! Ayez confiance en vous.

3) Se demander ce qui est le plus important pour sa vie de famille

Se poser les bonnes questions... Se remettre au centre des préoccupations pour savoir vers quoi l'on veut se diriger. Se fixer des objectifs à la journée tout en exécutant tâche par tâche en oubliant pas de prévoir des zones rien que pour jouer avec son enfant ou faire une activité avec lui en extérieur. En étant parent au foyer, on a toujours bien une tâche à faire, un truc à ranger, un endroit de la maison à nettoyer, planter ces graines qui sont là depuis le printemps passé, trier les fringues, mettre en vente ce dont on veut se séparer, nettoyer la douche, aller faire les courses parce qu'on a oublié ça et ça, ah oui il faut lancer une machine aussi, faire un cake, laver les vitres.... Il y a toujours quelque chose à faire ! Du coup, on se calme, on respire, on se fait une liste "objectifs" pour la journée tout en ayant des plages pour jouer avec bébé et rien que pour lui. Si les objectifs fixés le matin n'ont pas aboutis, ce n'est pas grave, on recommencera une nouvelle liste le lendemain en se fixant d'autres objectifs prioritaires. Tout sera fait à un moment donné où on pourra "récupérer" des moments de creux pour les réaliser.

4) Se faire aider

Si vous êtes au bout du rouleau, que votre maison est un souk, que vous ne vous en sortez pas du tout et bien faites-vous aider ! Faites laver votre linge sale, prenez une femme d'ouvrage ou un homme de ménage, commandez vos courses sur internet, faites garder votre petit bout 1 jour ou 2 par semaine pour vous dégager du temps pour vous et pour vous réorganiser. Si vous n'avez pas les moyens de tout ça, demander de l'aide à votre entourage, ils seront en général ravis de vous aider et de vous rendre service!

5) Voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide

Plutôt que de voir le nombre de tâches qu'il reste encore à effectuer, voyez ce que vous avez déjà réalisé depuis le matin et sentez-vous fier de vous ! C'est bien plus motivant de faire le bilan en fin de journée de tout ce qui a été accompli plutôt que de stresser à l'idée de tout ce qu'il reste "encore" à faire. Finalement, si certaines choses n'ont pas été faites c'est que ce n'était pas si urgent que cela et que ça peut encore attendre un peu...

6) Se réserver du temps rien que pour soi

Le temps ça se trouve, ça se décide... Et oui, rien que ça ! Recette miracle dans cet article ! Non plus sérieusement, se réserver du temps pour soi ça se décide effectivement. Parmi les tâches évoquées ci-dessus, certaines peuvent être mises de côté sans qu'il y ait mort d'hommes. Oui c'est chiant de voir ses fenêtres sales, la douche ou le sol de la cuisine mais en soi ce n'est pas bien grave. Il y a toujours des tâches qui peuvent attendre... Vous êtes plus important que ces tâches. Votre bien-être est plus important ! Rappelez-vous, un parent bien dans sa peau sera disponible pour son enfant.

7) RE-LA-TI-VI-SER

Ce qui nous amène à ce septième point : relativisez ! Qu'est ce qui est vraiment important pour vous ? De quoi avez-vous besoin ? La priorité c'est que votre enfant s'épanouisse, remplisse son réservoir d'amour et d'affection, qu'il reçoive toute l'attention de ses parents, que ces derniers soient sains et bien dans leur peau ! La maison, le ménage, les vêtements propres.... On s'en fout un peu non ? Les relations humaines sont bien plus importantes il me semble ! Et puis, votre petit va grandir et gagner en autonomie, vous aurez plus de temps pour vous par la suite, votre maison sera de nouveau une maison décorée et peut-être rangée à votre goût alors patience et profitez de l'instant présent ! Chacun fait comme il peut, avec ses moyens physiques, psychologiques et matériels... Un enfant n'est pas un autre, un parent non plus, chaque famille est unique et c'est à chacun de trouver les clés de son épanouissement :)

Et vous, quels sont vos conseils pour parents épuisés ?

>> Illustration de Lise Desportes ou Lili aime le nougat >> Le blog : Liliaimelenougat.fr >> Sa boutique en ligne


NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre site
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
912d358c512a95dd1e069750b8ea16c0.png

 Slow Green Mama 2021